Sexo: Trouble de la libido, Absence ou diminution de désir sexuel





Principal motif de consultation en sexologie clinique, cette diminution, baisse ou absence du désir sexuel (appelé Trouble du Désir sexuel Hypoactif (DSH)) est souvent à l’origine de crises dans le couple, voir de séparations.


Ce mal de baisse du désir sexuel est souvent considéré comme étant un trouble qui affecte spécifiquement les femmes. Mais il touche aussi la population masculine.


Il n'existe pas réellement de critère pour évaluer la libido : chaque personne est différente à cet égard.


Qu'est-ce qu'une baisse de libido ?


Une baisse de libido est une diminution du désir sexuel. Penser moins au sexe et avoir moins envie de faire l’amour, ou même un déficit, une absence de « fantaisies imaginatives d’ordre sexuel (fantasmes sexuels)

La personne souffrant de ce trouble est peu motivée dans la recherche de stimuli sexuels et habituellement ne prend pas l’initiative d’une activité sexuelle ou s’y livre avec réticence quand son partenaire prend l’initiative.


Quelles sont les causes d'une perte de libido ?


La perte d'intérêt pour le sexe est souvent liée au stress, à la fatigue ou à un souci dans la relation. Mais parfois, cela peut être aussi le signe d'un problème médical sous-jacent (problème de thyroïde, dérèglement hormonal, douleurs lors de la pénétration, atrophie des zones génitales, ablation des ovaires, cancer, défaillances cardiaques, rénales ou hépatiques ...), certains médicaments, tels que les antidépresseurs ou encore une consommation excessive d'alcool, de drogue peuvent entraîner une réduction du taux de testostérone dans l’organisme, et donc une baisse de la libido. Tout comme les hommes consommant trop d'alcool peuvent avoir du mal à avoir ou à maintenir une érection.


Comment y remédier ?


Avant toute chose, interrogez vous sur votre passé, (est il traumatisant (abus sexuels, ...)), votre éducation, votre religion, vos coutumes sexuelles conflictuelles. Ou peut-être un imaginaire érotique culpabilisant, une aversion pour certaines pratiques, un évitement des perceptions positives, des troubles de l’identité, votre relation aujourd'hui, avec votre partenaire comment est elle ?


Les problèmes relationnels sont l'une des causes les plus fréquentes de la perte de libido.

Le manque de communication, la routine, la santé mentale (déprime, ...) ont des répercussions négatives sur votre désir sexuel.



N'hésitez pas à vous tourner vers un thérapeute (seul(e) ou en couple). Il saura vous aider à gérer vos sentiments à l'égard de la relation, mais aussi vous conseiller pour résoudre vos problèmes et rétablir la communication dans votre couple. Encore une fois, c'est là le maître mot, les échanges au sein du couple sont primordiaux.


En attendant que votre désir sexuel se reconstruise, vous pouvez maintenir d'autres formes d'intimité avec votre partenaire, comme le serrer dans vos bras ou simplement vous allongez nu ensemble dans votre lit : cela peut suffire à maintenir une proximité physique et émotionnelle.


Sachez toute fois que la jouissance n’est pas une compétition, ça prend du temps.