Avouer son homosexualité, lorsqu'on est en couple hétérosexuel.


Si l'homosexualité est moins taboue aujourd'hui, la révéler reste néanmoins un passage assez difficile, surtout lorsque l'on est en couple hétérosexuel.






À la recherche du bonheur


Dans la société actuelle, où tout tourne autour de l’image. De nombreuses personnes veulent correspondre à une norme sociale : Bon travail, belle voiture, grande maison, famille et surtout couple hétérosexuel.


Ainsi lorsque certains, découvrent qu’ils ont un penchant pour ceux du même sexe, il leur est presque impossible d’en parler autour d’eux.



La sexualité dans son couple actuel ?


En couple hétérosexuel, les homosexuels ressentent tous un sentiment de non-épanouissement intime, avec une sexualité qui ne leur correspond pas.


Malgré la bienveillance et de la gentillesse qu’ils peuvent donner à leur partenaire, ces derniers manquent d’inventivité, d’envie, de tendresse, …

Ils ne sont pas à l’aise dans leur relation, et sont incapables de communiquer sur ce sujet avec leur conjoint(e).


Souvent, en thérapie, ces compagnons (compagnes) sont animés de questions comme : « Pourquoi est-il (elle) distant(e) au lit, pourquoi n’aime-t-il (elle) pas faire l’amour, pourquoi ne veut-il (elle) pas de massage, de contact intime ?… »



Les Premiers Doutes: Suis-je Homosexuel(le) ?


Dès le début de la construction sociale, la majorité des individus connaissent leur préférence sexuelle, et elles n’en changeront pas. Mais pour d'autres, cette composition va se faire autour d'une orientation, au fil des envies, des expériences, et des rencontres.


Cependant, de nombreuses personnes éprouvent lors de l’adolescence, ou au début de l’âge adulte, des doutes, se cherchant une orientation avec une préférence érotique et sexuelle pour un genre de personne.


Aujourd’hui, la notion de genre est transcendée (transgenre), et la binarité remise en question (Non-binaire: Genderfluid). Beaucoup se pensent être homosexuels, hétérosexuels ou bisexuels à tord, car le lien sentimental joue aussi dans la notion d’orientation. Ce n’est pas parce que nous sommes excités par des stimulis érotiques lesbiens ou gays, que cela signifie que nous avons une orientation sexuelle de cet ordre. Tout comme par l’envie de partager une intimité dans la réalité, ou encore d'être attiré par une personne réelle suite à une rencontre, à un échange.


Donc finalement, le mieux est de se demander sur qui on fantasme, on éprouve le plus de plaisir, on se projette quand on est seul(e), …

Plus spécifiquement à quel sexe on pense pendant le plaisir solitaire.


Cette projection doit nous faire envie, même si au fond de nous on peut ressentir un peu de peur.


Il est important de s’assurer qu’on ne met pas de côté des envies, des désirs de façon consciente ou même inconsciente : en ne voulant pas aborder ce sujet, en détournant la question, ou même en prenant peur à ce propos, …


Car au final, ce sont souvent les tabous et les jugements de notre entourage qui nous empêchent d'assumer nos désirs.




Faire son Coming-out, annoncer son Homosexualité

Comme dit précédemment, même si la culture a beaucoup évolué, dans certaines familles l'homosexualité est toujours mal vu. L’annonce est d’autant plus compliqué. Cette peur de décevoir l’autre, de se faire rejeter est encore plus forte.


Il n'y a pas de meilleure façon de faire son annonce. Sachez tout de même qu’il est possible de le faire de plusieurs façons:

  • Soit en l’annonçant verbalement

  • En le laissant entrevoir

  • En montrant au grand jour votre vie sentimentale

  • En faisant écouter une émission, un podcast à la personne concernée

  • En offrant un livre sur ce propos

  • En visionnant un film qui traite de ce sujet


Notez tout de même qu’il est normal que certains individus n’aient pas une réaction comme celle que vous aimeriez.

C’est une découverte pour eux (surtout si vous êtes en couple hétérosexuel), qui changera leur vision de vous, ainsi que la suite des relations familiales, avec des sentiments parfois de révolte, de colère, de crainte de l’image, de réputation, …


Cela peut durer pendant des semaines, des mois, voire des années.

Car certains auront cette sensation d’être trahi(e), de ne plus avoir confiance, créant de l’anxiété, de la dépression, …

C’est pour cette raison qu’il est recommandé pour certains d’être accompagné par un thérapeute.




Doit-on faire son coming-out ?


Pas nécessairement. C’est une question personnelle, et nul ne peut vous y obliger. Mais gardez à l’esprit que sans cette affirmation vous ne pourrez pas avancer, vous resterez toujours dans le déni. Car cette dernière représente un point tournant dans votre vie, un geste libérateur avec la fin du stress lié au fait de devoir cacher une partie de soi. Cela permet également d’être plus authentique avec son entourage, d’où l’importance d’accepter votre orientation sexuelle et votre identité.


Conclusion:


Même si en Occident le coming-out est plutôt vécu comme un moment libératoire où l’individu ose s’affirmer, cette peur d’isolement social est toujours présente. Et ce malgré les changements de ces dernières années, comme le mariage pour tous, ou plus récemment la PMA aux couples lesbiens.


Sachez tout de même qu'aujourd’hui les familles homoparentales sont de plus en plus visibles, c’est l’une des formes familiales contemporaines, tout comme les familles recomposées ou mono-parentales.


Mais malgré cela, nombreux sont ceux qui utilisent des stratagèmes pour ne révéler la vérité. Se faisant passer pour hétérosexuel afin de se fondre dans cette société. Ils (elles) ne froissent personne et préservent leur statut de citoyen « normal", et choisissent la double vie. En se mariant, en faisant des enfants pour satisfaire les attentes de leur famille ; mais en parallèle cachée, Ils (elles) vivent une autre histoire secrètement.

Et d’autres préfèrent maintenir un célibat officiel, quitte à passer pour de « vieux garçons » ou de « vieilles filles » aux yeux de leur entourage.

« Mieux vaut un mariage gay qu'un mariage triste » Citation LGBT


« La vie doit être bien plus que juste s'imaginer son futur. Je ne dois pas juste attendre mon futur ; je dois prendre des risques pour le créer » Adam Silvera