top of page

Polyamour : Peut-on aimer plusieurs personnes en même temps ?


L'utilisation du terme "polyamour" dans le contexte des rapports a commencé à émerger au cours des années 1990. Venant du grec « poly », pour « nombreux », et du latin « amor » pour « amour », être polyamoureux c’est entretenir des liaisons amoureuses avec plusieurs individus à la fois. Cela est valable pour tout type de pratique hétérosexuelle, homosexuelle, bisexuelle, pansexuelle, …




La faculté d’affectionner plusieurs individus simultanément est une perspective relationnelle qui diffère des codes traditionnels et des normes culturelles plus habituelles de la monogamie, modèle de société. Mais est-il vraiment possible de chérir plusieurs personnalités à la fois ?



Qu’est-ce que le polyamour ?


Aussi appelé polyamorie ou pluriamour, c’est la capacité à aimer plusieurs êtres en même temps, se traduisant par la pratique d’interactions non exclusives, avec le consentement éclairé de tous les partenaires.


Ce terme est souvent confondu à tort avec l'adultère, l'échangisme, la polygamie ou le libertinage.


Ici, ce n'est pas une multiplication de contacts érotiques qui est en application, mais bien le fait d'entretenir plusieurs histoires. Et la notion de tromperie n’est pas présente, car chacun des pairs connaît l’existence des autres et l’accepte tel quel.


C’est essentiellement un mode de lien romantique ou sexuel qui encourage des rapports consensuels et éthiques avec plusieurs collaborateurs en même temps. Contrairement à la monogamie, où la personne s’engage exclusivement avec un seul partenaire, là des interactions intimes, sentimentales ou charnelles se font avec plusieurs associés simultanément.




Comment savoir qu’on est polyamoureux ?


Pour connaître la réponse, il faudra entamer une vraie introspection sur soi-même, un processus d'autoréflexion continu, sur ses émotions, ses besoins, ses préférences relationnelles, ses croyances, ses expériences, sur sa définition de l’amour,  …


Si vous trouvez que vos analyses génèrent des défis psychoaffectifs, envisagez de consulter un professionnel pour obtenir un soutien et des conseils adaptés à votre situation.




Comment ce mode peut-il fonctionner ?


Pour eux, la monogamie n’est pas le propre de l’homme. Ils partent du principe qu’une seule personne ne puisse et ne doive pas être contrainte à combler tous les désirs ou les besoins de l’autre.  

Mais tout comme cette dernière, il existe des règles. Elles doivent être explicites et les briser reviendrait à trahir son tiers. Néanmoins, tous les compagnons d’un polyamoureux ne sont pas forcés de l’appliquer eux-mêmes. Ils doivent juste accepter le choix de leur adepte. Si l’un n’est pas consentant, la pratique risque de péricliter rapidement. 



Voici quelques principes généraux qui peuvent caractériser le fonctionnement :


  • Avoir une communication ouverte et transparente


  • Avoir l’approbation de toutes les parties impliquées et respecter les frontières individuelles est crucial.


  • Être capable de gérer ses sentiments de manière saine et constructive.


Les relations polyamoureuses peuvent susciter une variété d'émotions, y compris la compersion, la jalousie, l’insécurité, …


  • Convenir des règles


Il est important de régulièrement revisiter ce « contrat » pour s'assurer qu'il contente toujours à toutes les parties.


  • Savoir planifier les moments passés avec chaque partenaire pour maintenir un équilibre et éviter que quelqu'un ne se sente négligé.


Certains établissent une hiérarchie dans leurs relations, où l'une est considérée comme principale par rapport aux autres. D'autres adoptent une approche non hiérarchique, estimant chaque lien comme égal. Cela dépend des préférences individuelles.





Quels sont les avantages ?


Le polyamour, comme toute diverse nature d’histoire, présente des intérêts qui peuvent être appréciés par certaines personnes.


On peut y retrouver :


  • La diversité psychoaffective


Avec plusieurs partenaires, vous avez la possibilité d'expérimenter et d'explorer différentes connexions émotionnelles, romantiques, …


  • La flexibilité et l’adaptabilité de leurs relations en fonction de leurs besoins spécifiques

  • Un réseau de soutien plus large avec une diversité de perspectives, de compétences, …

  • Un équilibre des besoins


  • Une autonomie individuelle


  • Moins de pression sur une seule relation pour répondre à tous les besoins émotionnels, sociaux, sexuels, …





Quels sont les inconvénients ?



Bien que certaines personnes trouvent le polyamour enrichissant, il comporte également des défis et des désagréments potentiels.


Voici quelques défauts associés:


  • La complexité des relations

  • Les sentiments de jalousie ou d’insécurité qui peuvent surgir

  • La gestion du temps et des attentes de chacun qui nécessitent une planification minutieuse

  • Une stigmatisation sociale

  • Une difficulté juridique en matière de droits, d’héritage, de garde d'enfants, …

  • Des confusions émotionnelles telles que la compersion

  • Des dynamiques inégales (pas la même attention ou investissements que les tierces personnes)

  • Une communication intensive et exigeante


Lorsque les règles ne sont pas respectées au sein de ce type de relation, l’épanouissement du début peut rapidement laisser la place à la détresse.




Les amis, la famille face au polyamour


Lorsqu'on fait ce choix de rapports, on peut vite être confrontée à des attitudes variées de la part de ses amis et de sa famille. Le polyamour peut être perçu de façon différente selon les croyances culturelles, les normes sociales et les expériences personnelles.


Si certains ont des réactions négatives ou critiques, évitez les confrontations inutiles. Chacun a ses propres valeurs et convictions. La tolérance et l'acceptation peuvent prendre du temps. Soyez patient et donnez à vos proches l'occasion de s'adapter à cette nouvelle réalité.




Conclusion


Ce style n'est pas pour tout le monde. Le choix entre la monogamie et le polyamour dépend des préférences et des valeurs de chacun..


Trouver la dynamique relationnelle qui correspond le mieux à vos besoins et à vos dimensions est une exploration personnelle.


La clé dans cette configuration réside dans la compréhension mutuelle, la confiance, le respect, le dialogue et l'adaptation constante pour répondre aux besoins changeants des partenaires impliqués. Il est important d'établir des règles claires et de se plier aux limites de tous les engagés


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page